Préparation de votre visite

Trouver un lieu de vaccination

Rappel
de dose

Page d'accueil > Protection contre le VPH

Selon la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada, l’absence de toute activité sexuelle comprenant un contact génital est le seul moyen de se protéger entièrement contre toute infection par le VPH – une situation plutôt irréaliste.

À défaut d’obtenir une protection totale, vous avez avantage à faire de votre mieux pour vous protéger, peu importe si vous êtes actuellement actif ou active sexuellement ou si vous avez déjà eu ou non une infection par le VPH.

Vous trouverez ci-dessous une liste de mesures à prendre pour contribuer à vous protéger et à réduire votre risque de contracter ou de transmettre le VPH.

Pour les femmes

C’est un fait… La réalisation d’un test Pap à intervalles réguliers et le recours à la vaccination contre le VPH pourraient aider à prévenir le cancer du col de l’utérus.

Envisagez de recevoir le vaccin GARDASIL®9

La vaccination contre le VPH N’EST PAS réservée aux jeunes. Vous pouvez contracter le virus à n’importe quelle étape de votre vie sexuelle active.

GARDASIL®9 peut être administré aux filles et aux femmes de 9 à 45 ans ainsi qu’aux garçons et aux hommes de 9 à 26 ans. Le vaccin GARDASIL®9 peut offrir une protection efficace contre les 9 types de VPH qui causent environ 90 % des cancers du col de l’utérus et les 2 types de VPH qui causent plus de 90 % des cas de verrues génitales.

Si vous avez déjà contracté une infection par le virus, il N’EST PAS trop tard pour recevoir le vaccin. Même si vous avez déjà contracté une infection par un type de VPH particulier, la vaccination peut contribuer à vous protéger contre d’autres types du virus contenus dans le vaccin. Cependant, le vaccin ne permet pas de traiter une infection par le VPH existante. 

Certains types de VPH disparaîtront d’eux-mêmes, alors que d’autres pourront causer des cancers, tels que le cancer du col de l’utérus, du vagin, de la vulve et de l’anus. Le VPH peut également causer des verrues génitales. Par conséquent, il pourrait vous être utile d’opter pour GARDASIL®9 afin de vous protéger.

Si vous décidez de vous faire vacciner par GARDASIL®9 pour contribuer à vous protéger, vous pourriez souhaiter partager ce que vous avez appris avec une personne qui vous est chère. Envoyer un courriel dès maintenant

Consultez votre professionnel de la santé dès aujourd’hui pour savoir si GARDASIL®9 peut vous convenir.

 

Utilisez le condom

Rappelez-vous que l’utilisation du condom ne permet pas de garantir une protection complète contre le VPH, car il ne protège que la région qu’il recouvre. Le risque de contracter le VPH par contact cutané à l’extérieur de la région recouverte par le condom subsiste. Ceci étant dit, l’utilisation du condom est un excellent moyen de réduire votre risque d’infection par le VPH, en plus d’offrir une très bonne protection contre d’autres infections transmissibles sexuellement.

 

Passez un test Pap régulièrement

À l’instar du dépistage du cancer du sein par la mammographie, le test Pap permet de dépister le cancer du col de l’utérus. Le test Pap est une méthode de dépistage simple qui permet de déceler des modifications des cellules du col de l’utérus. La réalisation d’un test Pap à intervalles réguliers est le meilleur moyen de détecter les cellules du col de l’utérus anormales suffisamment tôt et de les traiter avant qu’elles entraînent un cancer du col de l’utérus. La majorité des anomalies révélées par le test Pap sont causées par le VPH. Pour passer un test Pap, prenez un rendez-vous avec votre professionnel de la santé.

Rappel : Les tests Pap doivent être réalisés à intervalles réguliers, même après la vaccination.

 

Cessez de fumer – pour de bon!

Le tabagisme affaiblit le système immunitaire, le rendant moins efficace pour combattre les infections par le VPH. Il s’agit également d’un facteur dans le développement de divers types de cancer et de verrues génitales. Le risque de cancer du col de l’utérus est environ deux fois plus élevé chez les fumeuses que chez les non-fumeuses... Voilà une bonne raison de cesser de fumer, n’est-ce pas?

Pour les hommes

Verrues génitales et cancer – Quoi dire de plus?

Envisagez de recevoir le vaccin GARDASIL®9

La vaccination contre le VPH N’EST PAS réservée aux femmes. Vous pouvez contracter le virus à n’importe quelle étape de votre vie sexuelle active. La vaccination par GARDASIL®9 aide à prévenir l’infection par les types de VPH qui causent la plupart des verrues génitales et des cancers liés au VPH. Consultez votre professionnel de la santé dès aujourd’hui pour savoir si GARDASIL®9 peut vous convenir.

Certains types de VPH disparaissent spontanément, alors que d’autres peuvent causer des cancers, tels que le cancer de l’anus. Le VPH peut également causer des verrues génitales. Par conséquent, il pourrait vous être utile d’opter pour GARDASIL®9 afin de vous protéger.

Si vous avez déjà contracté une infection par le virus, il N’EST PAS trop tard pour recevoir le vaccin. Même si vous avez déjà contracté une infection par un type de VPH particulier, la vaccination peut contribuer à vous protéger contre d’autres types du virus contenus dans le vaccin. Cependant, le vaccin ne permet pas de traiter une infection par le VPH existante.

Si vous décidez de vous faire vacciner par GARDASIL®9 pour contribuer à vous protéger, vous pourriez souhaiter partager ce que vous avez appris avec une personne qui vous est chère. Envoyer un courriel dès maintenant

 

Utilisez le condom

Rappelez-vous que l’utilisation du condom ne permet pas de garantir une protection complète contre le VPH, car il ne protège que la région qu’il recouvre. Le risque de contracter le VPH par contact cutané à l’extérieur de la région recouverte par le condom subsiste. Ceci étant dit, l’utilisation du condom est un excellent moyen de réduire votre risque d’infection par le VPH, en plus d’offrir une très bonne protection contre d’autres infections transmissibles sexuellement.

 

Assurez-vous de passer les examens de santé périodiques

Bien que les tests Pap soient offerts seulement aux femmes, votre professionnel de la santé peut vous examiner afin de déceler les verrues génitales causées par le VPH ainsi que les signes de cancer du pénis, de l’anus et de la bouche et de la gorge*. Les hommes et les femmes qui croient être exposés à un risque de contracter le VPH devraient se soumettre à des examens de santé périodiques.

 

Cessez de fumer – pour de bon!

Le tabagisme affaiblit le système immunitaire, le rendant moins efficace pour combattre les infections par le VPH. Il s’agit également d’un facteur dans le développement de divers types de cancer et de verrues génitales. Voilà une bonne raison de cesser de fumer, n’est-ce pas?

Pour les parents

Vous pouvez discuter avec votre enfant des moyens offerts pour contribuer à prévenir le VPH et à réduire son risque de contracter le VPH et les maladies qu’il peut causer.

Envisagez de faire vacciner votre enfant par GARDASIL®9

Votre enfant peut contracter le virus à n’importe quelle étape de sa vie sexuelle active – c’est pourquoi la vaccination est recommandée à un jeune âge.  La vaccination par GARDASIL®9 aide à prévenir l’infection par les types de VPH qui causent la plupart des verrues génitales et des cancers liés au VPH. Consultez votre professionnel de la santé dès aujourd’hui pour savoir si GARDASIL®9 peut convenir à votre enfant.

Si votre enfant a déjà contracté une infection par le virus, il N’EST PAS trop tard pour le faire vacciner. Si votre enfant a déjà contracté une infection par un type de VPH particulier, la vaccination peut tout de même contribuer à le protéger contre d’autres types de VPH contenus dans le vaccin. Cependant, le vaccin ne permet pas de traiter une infection par le VPH existante.

Si vous décidez de faire vacciner votre enfant par GARDASIL®9, vous pourriez souhaiter partager vos connaissances sur la prévention du VPH avec d’autres parents – pour toutes les raisons décrites dans le présent site Web! Envoyer un courriel dès maintenant

Vous pouvez également inciter votre enfant à prendre les mesures ci-dessous.

Utiliser le condom Rappelez-lui que l’utilisation du condom ne permet pas de garantir une protection complète contre le VPH, car il ne protège que la région qu’il recouvre. Le risque de contracter le VPH par contact cutané à l’extérieur de la région recouverte par le condom subsiste. Cela dit, l’utilisation du condom est un excellent moyen de réduire le risque d’infection de votre enfant par le VPH, en plus d’offrir une très bonne protection contre d’autres infections transmissibles sexuellement.

Chez les jeunes femmes : passer un test Pap régulièrement. Si elle se soumet à un test Pap à intervalles réguliers, votre fille aura la possibilité d’être traitée tôt si elle devait contracter le VPH.

Chez les jeunes hommes : passer des examens de santé périodiques. Si votre fils se soumet à des examens de santé périodiques, son professionnel de la santé sera en mesure de vérifier la présence de tout signe de verrues génitales.

Retarder le début des rapports sexuels. Le meilleur moyen de prévenir le VPH est de s’abstenir d’avoir des relations sexuelles.

 

Il suffit du contact avec un seul partenaire infecté pour que votre enfant contracte le virus.

C’est un fait… La réalisation d’un test Pap à intervalles réguliers et le recours à la vaccination contre le VPH pourraient favoriser la prévention du cancer du col de l’utérus. La vaccination contre le VPH contribue également à prévenir d’autres maladies liées au VPH, telles que les verrues génitales.

C’est un fait… Le cancer de l’anus, ou cancer anal, est rare, mais sa fréquence est à la hausse. Le VPH le plus souvent associé au cancer de l’anus est le VPH de type 16.

C’est un fait… On estime que 3 Canadiens actifs sexuellement sur 4 contracteront au moins une infection par le VPH au cours de leur vie.

Lire la suite

Candidats au vaccin GARDASIL®9
Pour en savoir plus

Passez le mot au sujet du VPH. Dites-le à un ami ou à une amie – ou à cinq!

Vous prenez des mesures pour vous protéger contre le VPH. Pourquoi ne pas aider vos amis et vos proches à en faire autant ?