Page d'accueil > Ce que les parents doivent savoir sur GARDASIL®9

Où mon enfant peut-il recevoir le vaccin GARDASIL®9?

Résidents hors du QuébecLes programmes publics permettent aux enfants du primaire âgés de 9 à 12 ans d’avoir gratuitement accès aux deux doses de GARDASIL®9. Pour en savoir plus

Résidents du Québec

  • À l’école: La première dose de GARDASIL®9 est offerte dans le cadre du calendrier de vaccination du Programme québécois d’immunisation aux filles et aux garçons en quatrième année du primaire. Le programme comprend également le vaccin anti-VPH bivalent à titre de deuxième dose. Pour en savoir plus
  • À la clinique ou à la pharmacie: Si votre enfant n’est pas en quatrième année du primaire ou si vous choisissez GARDASIL®9 pour sa deuxième dose, GARDASIL®9 peut être acheté et administré à votre pharmacie ou dans une clinique de vaccination. GARDASIL®9 peut également être acheté à votre pharmacie et administré à votre clinique.

‡ Là où des services de vaccination sont offerts.

Tous les CanadiensBon nombre de régimes d’assurances privées remboursent une partie ou le total du coût de GARDASIL®9. Pour en savoir plus

Il est important que votre enfant reçoive toutes les doses de GARDASIL®9 pour obtenir tous ses effets bénéfiques.

Les enfants âgés de 15 ans ou plus doivent recevoir 3 doses de GARDASIL®9, alors que les enfants âgés de 9 à 14 ans peuvent en recevoir 2. Le professionnel de la santé de votre enfant déterminera le calendrier qui lui convient.

Selon la monographie de GARDASIL®9, les enfants qui ont reçu une première dose de GARDASIL®9 doivent terminer la série vaccinale avec GARDASIL®9.

Programmez un rappel pour ne pas oublier la date de l’administration de la prochaine dose de votre enfant et lui permettre de tirer le maximum de la protection offerte par GARDASIL®9

Rappel de dose

Pourquoi devrais-je aider à protéger mon enfant avec GARDASIL®9?

GARDASIL®9 aide à protéger contre l’infection par les 7 types de VPH qui causent le cancer du col de l’utérus et d’autres cancers liés au VPH (types 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58), et les 2 types de VPH qui causent des verrues génitales (types 6 et 11).

Le cancer du col de l’utérus peut mettre des années avant de se manifester. Les lésions précancéreuses se forment généralement lentement et peuvent prendre en moyenne jusqu’à 10 ans avant de se transformer en cancer.

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) recommande la vaccination systématique contre le VPH chez les filles et les garçons, et les hommes et les femmes âgés de 9 à 26 ans§.

Alors, pourquoi est-ce important pour mon enfant?

On estime que 3 Canadiens actifs sexuellement sur 4 contracteront au moins une infection par le VPH au cours de leur vie. De nombreuses personnes infectées par le VPH ne présentent aucun signe ni symptôme, de sorte qu’elles risquent de transmettre le virus sans le savoir.

Certains types de VPH s’éliminent tout seuls de l’organisme, mais d’autres peuvent causer des verrues génitales ou des cancers, comme le cancer du col de l’utérus, du vagin, de la vulve et de l’anus. Près de 100 % des cancers du col de l’utérus sont causés par le VPH.

Quand mon enfant devrait-il être vacciné par GARDASIL®9?

GARDASIL®9 peut être administré aux filles et aux garçons dès l’âge de 9 ans. La vaccination contre le VPH est plus efficace chez la personne qui n’est pas encore active sexuellement.

Les enfants âgés de 15 ans ou plus doivent recevoir 3 doses de GARDASIL®9 sur une période de 6 mois (à 0, 2 et 6 mois). Les enfants âgés de 9 à 14 ans peuvent recevoir 2 doses de GARDASIL®9; la deuxième dose doit être administrée 5 à 13 mois après la première dose. Si la deuxième dose de vaccin est administrée moins de 5 mois après la première dose, une troisième dose devra toujours être administrée.

Il est recommandé aux enfants qui ont reçu une première dose de GARDASIL®9 de terminer la série vaccinale avec GARDASIL®9.

Est-ce que GARDASIL®9 convient à mon enfant?

La vaccination contre le VPH est un moyen efficace d’aider à protéger votre enfant contre les maladies causées par certains types de VPH. GARDASIL®9 ne traite pas une infection par le VPH. Si votre enfant est déjà infecté(e) par un type de VPH contenu dans le vaccin, la vaccination par GARDASIL®9 aidera à le ou la protéger contre les huit autres types.

Comme tous les autres médicaments ou vaccins, GARDASIL®9 peut avoir des effets indésirables. Les effets indésirables les plus courants sont la douleur, l’enflure, la rougeur, la démangeaison, le saignement, la formation d’une ecchymose ou d’une bosse au point d’injection, les maux de tête, la fièvre, les nausées, la fatigue, la diarrhée, les maux de ventre et les maux de gorge.

Consultez le professionnel de la santé de votre enfant s’il ou si elle présente des effets indésirables après avoir reçu GARDASIL®9.

Existe-t-il une aide financière qui aiderait à couvrir le coût de GARDASIL®9?

Le programme public couvre la vaccination dans chaque province et territoire. Vérifiez si votre enfant est admissible à recevoir GARDASIL®9 gratuitement.

Bon nombre de régimes d’assurances privées remboursent une partie ou le total du coût de GARDASIL®9. Si votre enfant n’est pas admissible au remboursement du vaccin anti-VPH par le programme de vaccination de votre province, vérifiez si votre régime d’assurances privées couvre le vaccin.

Remboursement par un régime privé

* GARDASIL®9 est indiqué pour la prévention de l’infection par les types de VPH qui peuvent causer le cancer du col de l’utérus (types 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58) et des verrues génitales (types 6 et 11).

† Les cancers et les lésions précancéreuses du col de l’utérus, les cancers de la vulve, du vagin et de l’anus ne sont pas tous causés par le VPH.

§ Consultez la documentation du Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) pour connaître toutes les recommandations.

Où puis-je trouver de l’information additionnelle?

Consultez le professionnel de la santé de votre enfant pour en savoir plus sur GARDASIL®9.

Vous trouverez également de l’information additionnelle sur le site www.canada.ca

Lire la suiteq

Remboursement par un régime privé
Pour en savoir plus

Passez le mot au sujet du VPH. Dites-le à un ami ou à une amie – ou à cinq!

Vous prenez des mesures pour vous protéger contre le VPH. Pourquoi ne pas aider vos amis et vos proches à en faire autant ?